top of page
IL COMPROMESSO BAS PIXEL.jpg

Table rationnel
"Le compromis"

Le mot peut nous amener à penser à un sens négatif de son application.

En réalité, ce n’est pas le cas car il peut avoir une double valeur positive et négative, dépendant de la situation ou des circonstances dans lesquelles nous choisissons le compromis. Dans notre vie quotidienne, nous sommes toujours obligés de trouver un compromis pour équilibrer et planifier une partie de notre existence en relation avec l’être aimé.

Les prises de position autoritaires et totalitaires créeraient des frictions et des contrastes entre les personnes de tout genre et de toute race.

Ce genre d’attitude se produit quand on perd de vue certaines valeurs spirituelles et morales que nous aurions dû continuer à cultiver.

Notre entêtement et notre présomption de fierté nous sépareraient du reste de la société, en particulier des personnes que nous aimons. Quand nous commençons à aimer nos désirs de manière obsessionnelle, la descente vers une gorge profonde commence.

Dans ce cas, nous devrions réfléchir objectivement pour trouver la bonne décision, même si elle nécessite un compromis.

En réalité, cela ne correspond pas à une reddition qui pourrait nous faire sentir vaincus, mais à un passage obligé, comme s’il s’agissait d’un pont, utile pour atteindre notre but.

Ce principe est applicable dans les situations où le compromis est nécessaire pour une période limitée. Dans d’autres cas, en revanche, ce sont nos idées qui auraient besoin d’être rectifiées. En ce sens, le temps utile pourrait être plus long.

La difficulté réside dans la nécessité de modifier certaines de nos convictions qui pourraient être enracinées dans notre IO-IN* dès l’enfance, à travers un certain type d’expérience ou d’éducation qui nous est donné.

Parfois, nous sommes convaincus de ce que nous croyons au point d’être aveuglés et fermés, ne permettant à rien ni à personne de modifier, même dans une certaine mesure, nos idéaux ou nos convictions. En d’autres occasions, notre fermeté est due à un manque d’expériences qui ne nous ont pas permis de grandir et d’acquérir la juste maturité.

Dans toutes ces circonstances, le compromis s’inscrit comme la seule alternative pour pallier nos manquements. Une certaine dose de sagesse est également indispensable pour évaluer la possibilité d’un compromis. Dans les relations affectives, ces décisions sont les plus difficiles car elles nous impliquent le plus dans les sentiments émotionnels.

Lorsque la situation se présente, nous devrions nous entourer d’amour sous quelque forme que ce soit parce que cela est nécessaire pour la construction de notre forte personnalité et de notre sécurité.

Il est également nécessaire de fixer un objectif précis et important dans notre vie en nous concentrant sur le même en l’aimant plus que nous-mêmes.

Le chemin sera chaotique et nécessitera à certains endroits des ajustements que nous pourrions appeler des "compromis".

Le compromis est pour une juste cause, quelle qu’elle soit, et il n’est jamais synonyme de faiblesse personnelle ou intérieure mais au contraire, dans certains cas, il devient stratégique et élément porteur pour la concrétisation de notre projet.

Un compromis n’est jamais unilatéral, mais à double sens; il implique donc toujours un accord entre les deux parties qui reconnaîtront l’utilité de cet accord.

Dans le cas spécifique de la carte, le compromis se réfère à des situations de type sentimental, familial ou de couple, mais pas pour cette raison non valable pour toutes les situations qui le demanderaient.

La couleur à laquelle il est associé est le rouge primaire et chaud.

Pour créer la couleur orange, le jaune et le rouge sont nécessaires indépendamment des variables de la quantité de chaque couleur. La couleur obtenue pourrait être définie comme un compromis entre ces deux couleurs primaires.

L’image est d’un coucher de soleil pompéien de rouge vif et d’orange intense qui forment la conjonction entre le bleu outremer et le céleste crépusculaire annonciateur de la nuit.

Le compromis est comme un pont qui nous permet de joindre deux extrémités opposées que nous ne pourrions pas franchir autrement.

Les ponts peuvent être de différents types, mais ils ont tous les mêmes caractéristiques, sont solides et durables dans le temps. À un moment donné, sur un pont, nous pourrions avoir le sentiment d’être suspendus dans le vide, produisant en nous une certaine perception de vulnérabilité et d’angoisse; mais ce sont des sens physiques dictés par la peur ou certaines phobies, parce qu’inconsciemment, nous sommes convaincus que nous sommes en sécurité et que nous pouvons le traverser.

Cette métaphore du pont correspond bien au sens et au rôle du compromis. Nous pouvons sembler physiquement vulnérables au sentiment de sauter dans le vide, mais dans la réalité de notre IO-IN*, nous serons certains que le passage au stade de l’équilibre à la fois sentimental et émotionnel spirituel par rapport à tout ce qui nous entoure est possible et utile.

Un pont se construit, brique par brique, après avoir réalisé un projet précis et détaillé.

De même, le compromis se construit après de nombreuses réflexions et analyses, avec des évaluations précises des possibilités négatives et positives qui ont toutes un seul objectif, celui de trouver le juste point de rencontre entre ce que nous désirons et ce que l’autre désire, en faisant en sorte qu’à la fin il n’y ait pas deux mécontents mais deux personnes raisonnables qui aient compris la grande valeur de leur geste pour le bien commun.

Cette attitude vaut également pour les décisions qui concernent d’autres aspects de la vie, pas seulement relationnels.

bottom of page