top of page
IL TUNNEL BAS PIXEL.jpg

Table rationnel
"Le tunnel"

Le tunnel représente un passage sombre qui sépare deux lieux ou réalités. Dans ce contexte, il témoigne d’une situation de difficulté qui peut varier dans de multiples domaines; il peut s’agir d’une situation qui dure depuis longtemps et qui pourrait être en ce moment orientée vers la sortie.

Le tunnel est un endroit qui est plus long à parcourir et plus il nous opprime, créant des situations de stress anxieux, presque de claustrophobie. C’est aussi la métaphore de notre vie que chacun de nous est obligé d’affronter et représente le canal de passage qui nous permet d’atteindre deux extrémités qui pourraient être complémentaires et en même temps opposées.

L’obscurité est synonyme de peur, de manque de références, d’absence; mais elle devient en même temps un moment de réflexion, de méditation et d’analyse introspective. Un moment de sa vie où trouver des réponses à ses erreurs, où nous retrouvons le fil perdu de notre existence.

Quand nous regardons en arrière, nous voyons la lumière de notre passé s’éloigner de nous et nous ne verrons rien d’autre que dans nos souvenirs, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Une certaine mélancolie nous tenaille, devenue désormais certitude de notre mémoire et de notre conscience.

Le temps qui s’est écoulé ici dans notre vie, entre la naissance et l’entrée dans le tunnel, devient le chapitre fermé d’un livre à feuilletons. En nous naît la conviction que, ayant fait un choix déterminé, à un moment donné, l’entrée du tunnel est devenue un parcours obligé. Mais il y a aussi le destin, et dans de nombreux cas, c’est exactement le même qui nous conduit à l’entrée, peut-être parce que nous devrions comprendre certaines valeurs de vie que nous avons méprisées égoïstement ou, pire encore, ignorées.

Le destin est aussi celui qui nous ouvre à un nouvel horizon empreint de vie nouvelle. Quand nous regardons en face de nous, dans le tunnel, à une certaine distance, nous commencerons à entrevoir la nouvelle lumière qui est différente de celle que nous avons laissée derrière nous.

Au début, il n’est pas bien défini dans les contours et en force lumineuse, mais il existe et pour nous devient immédiatement un point de référence à suivre. Un guide qui commence à modifier notre chemin qui, jusqu’à ce moment-là, était instable; une source d’espérance inattendue mais toujours espérée.

Au-delà du tunnel, une nouvelle dimension de notre vie nous attend. Au-delà du tunnel, nous ne serons plus les mêmes, le chemin dans l’obscurité, le passé laissé derrière, la régénération intérieure et psychique nous a transformés en une nouvelle personne prête aux défis imminents de la vie, à la différence que l’on est maintenant plus forgé et qu’on comprend mieux la valeur de certains choix et leurs conséquences.

Près de la sortie, une lumière dorée nous enivre, nous inculquant une confiance forte, sûre et enracinée. Cette confiance en nous-mêmes, acquise en traversant et en surmontant les peurs et les insécurités sur le chemin du tunnel, nous prend par la main et nous conduit tendrement. Nous n’avons pas effacé le passé, celui-ci reste gravé dans notre conscience, devenant témoin de qui et de ce que nous avons été, se présentant comme un réconfort mélancolique.

Désormais nous sommes sur le seuil, notre être est à moitié illuminé par la lumière nouvelle et par les ténèbres que nous laissons derrière nous. Encore un petit effort, avec une bonne dose d’énergie, que vous devriez rechercher au plus profond de nous-mêmes. La vue de la ligne d’arrivée doit nous amener à croire à l’impossible qui en réalité n’existe pas, parce que l’impossible est tout ce que nous ne désirons pas obtenir soit par manque de foi ou plus simplement par inertie. Le soutien des personnes les plus chères est particulièrement important en ce moment précis, il devient un soutien moral et spirituel qui peut nous conduire définitivement à la sortie.

Il est important dans de tels moments de réussir à créer un vide en nous-mêmes pour ne pas être à nouveau contaminés par des influences extérieures négatives, qui pourraient nous détourner de la sortie à proximité de laquelle nous ne devons pas oublier le facteur temporel, C’est-à-dire, combien de temps ai-je dû parcourir ce passage dans l’obscurité ?

Le temps dans notre courte existence prend une dimension importante, d’autant plus s’il nous en reste peu à vivre; comprendre si nous avons perdu ou gagné reste une analyse subjective.

Certes, à un moment donné, au centre du tunnel, nous avons été opprimés par des moments de découragement et d’aliénation, mais qui nous ont servi d’éléments pour prouver notre force à supporter et à réagir.

Les difficultés rencontrées peuvent être diverses, sentimentales, familiales, de couple, de travail, de santé, personnelle ou d’un être cher.

Cette table est associée à la couleur grise.

Le gris est une couleur neutre et n’est pas nécessairement synonyme de tristesse ou de tristesse. On peut composer des variétés de gris chauds ou froids en fonction de leur composition plus grande de couleur primaire froide ou chaude.

Le gris nous rappelle certaines journées d’automne maussades qui nous prédisposent à la méditation ou, si nous préférons, à une petite revue de souvenirs de notre vie. Il grigio è un colore intermedio tra il bianco e il nero e si pone come punto centrale del nostro metaforico tunnel.

Dans la couleur il y a une partie de noir et une de blanc pas nécessairement dans les mêmes quantités, comme dans notre chemin nous sommes une partie du passé et une partie du présent.

Bien que cela puisse paraître étrange, le gris, dans une expression picturale, est dans la plupart des cas synonyme de lumière ou de partie éclairée.

Il est clair que nous aussi, dans notre contexte de vie, pourrions être potentiellement transparents et brillants. Les épreuves de notre vie arrivent progressivement à leur fin, préparons-nous donc à cette étreinte renouvelée que la vie nous a donnée en apprenant, avant tout, à aimer pour pouvoir en conséquence recevoir l’amour.

Nos pas sont rapides en vue de la lumière qui est en face de nous et qui nous éblouit après tant de ténèbres.

bottom of page