top of page
LA FELICITA BAS PIXEL.jpg

Table rationnel
"Le Bonheur"

Combien de fois avons-nous entendu, espéré, désiré le bonheur!

L’image que nous nous imaginons est de nous-mêmes, souriants et satisfaits de notre vie en plein partage avec les personnes que nous aimons. On est tout ce qu’on a toujours voulu.

Le choix de ce papier détermine de la part de la personne qui l’a choisi un fort désir de vouloir atteindre un tel état dans l’amour et la richesse matérielle. Désirer ne signifie pas nécessairement obtenir, nous sommes donc poussés à faire tout notre possible pour atteindre ce type de bonheur.

Tant pour l’amour que pour la richesse, il est nécessaire de disposer de notre IO-IN* pour affronter le chemin que l’on est prêt à entreprendre.

Cette prédisposition est en nous, donc nous devrions trouver un point de rencontre entre nos désirs inconscients et notre volonté suivie des faits, afin de pouvoir atteindre une dimension de plaisir et de satisfaction.  Être positif est la première étape nécessaire dans toutes nos décisions qui concernent tous les aspects de notre vie.

Soyez conscient que nous avons les facultés et les moyens de construire notre présent et notre avenir sur des bases solides et durables.

La vision qui convient le mieux à ces conditions est celle d’un constructeur de cathédrales, qui a un terrain sur lequel construire son propre temple", dispose de tous les matériaux et machines nécessaires, le personnel de travail pour la construction et la connaissance, la sagesse, la capacité, l’enthousiasme pour accomplir son rêve.

Voici dévoilé le secret : la vie peut nous offrir toutes les conditions nécessaires pour atteindre le bonheur mais si nous n’avons pas la capacité, la connaissance, la sagesse et l’enthousiasme pour la construire, elle passera devant nos yeux sans que nous nous en apercevions.

Croire en soi-même devient une condition obligatoire, pas impossible, mais comment croire en soi si au cours de notre vie nous avons subi des épreuves et des situations que nous n’avons pas pu surmonter?

Les souffrances, les épreuves, sont précisément les éléments nécessaires pour distiller le meilleur de notre être qui autrement se bercerait dans une réalité monotone et insipide.

Un échec, ou il nous renforce et nous motive à nous ressaisir, à nous réessayer, ou il nous détruit complètement en nous conduisant vers un abîme émotionnel et sentimental. Si nous lisons le chemin parcouru par les hommes les plus riches de l’histoire, il apparaîtra à plusieurs reprises qu’ils ont échoué au moins une fois dans leur vie, parfois beaucoup plus.

Il est clair que la détermination et les qualités décrites précédemment étaient bien ancrées en eux et n’ont pas été entamées par de brefs imprévus de parcours.

Croire en soi-même est aussi une condition psychologique qui s’obtient par des réalisations progressives, après des objectifs préétablis. Une chose importante (ce qui est le bonheur) ne s’obtient pas par un grand coup, mais par la continuité, l’effort et le désir enthousiaste de l’atteindre.

Attention cependant à ne pas confondre la dimension du bonheur liée à une condition privilégiée de richesse. Le bonheur couvre tous les aspects de la vie indépendamment de notre condition sociale.

Vous pouvez être heureux avec peu, tout dépend de notre condition actuelle de l’IO-IN*, vous pouvez aimer et être heureux purement, dans certains cas, même de manière platonique.

La spécificité du bonheur liée à la signification du papier s’adresse aux personnes qui, comme bien décrit dans la synthèse, sont prêtes et préparées à ce niveau matériel d’expression du bonheur.

En ce qui concerne la réalisation du bonheur "spirituel" dans l’amour, les conditions inhérentes au type d’amour que nous désirons et auquel nous aspirons sont multiples et très différenciées.

Contrairement à la richesse, dans l’amour, la réalisation de la satisfaction n’est qu’au niveau éthéré et sentimental, la partie physique et matérielle devient, contrairement à la richesse, marginale.

Le vrai bonheur dans l’amour s’obtient avec la pureté et le respect qui nous protègent des contaminations lubriques qui nous entourent.

Le vrai bonheur en général s’atteint par la recherche et l’application des normes morales et spirituelles qui sont profondément gravées dans le "subconscient collectif" à partir de la naissance de l’existence humaine.

Nous percevons tous, dans ce qu’on appelle conscience, les poussées pures qui nous incitent à refuser toute condition ambiguë qui pourrait nous conduire à manquer la cible du bonheur.

Le jaune est une couleur primaire qui nous impressionne par son éclat et sa clarté. L’image est celle d’une lumière solaire ou lunaire éblouissante qui se propage dans de grands espaces ouverts, tels qu’un désert ou une étendue antarctique.

La lumière dans ces espaces se diffuse comme un composant biomorphe et recouvre tout et tout le monde. Le jaune est une couleur chaude et dans la plupart des cas, il tend à rendre chaude toute autre couleur née du mélange avec une ou plusieurs couleurs, même si elles sont froides.

De cela, nous comprenons sa force intrinsèque capable de transformer le froid en chaleur, mais pas totalement. Notre IO-IN* a besoin de cette caractéristique du jaune pour être prêt et fort pour réaliser ses désirs.

Mais comment savoir si nous sommes prêts inconsciemment et psychologiquement ?

C’est le moment le plus difficile et le plus topique, en réalité ce sera une perception sensible, mais bien définie et claire, que nous sentirons en nous et qui deviendra une certitude acquise.

Cette certitude, de manière naturelle, nous poussera à décider des choix et des actions vers notre objectif sans plus de peurs ni de craintes de quelque nature que ce soit.

Ce ne seront pas des actes d’inconscience mais de conscience, l’acquisition équilibrée de soi nous convaincra des possibilités que la vie nous offre. Cette fois, elles ne passeront plus inaperçues devant nos yeux.

bottom of page